Partager vos sujets préférés sur FACEBOOK
Partager
Meteo Live


For more widgets please visit www.yourminis.com

Menu de SOM-SAIF
Facebook fans
Programme tv
Derniers sujets
» Splinter Cell:1+2+3
Sam 23 Jan - 12:09 par jaja17

» Prince of Persia 3: The Two Thrones
Sam 23 Jan - 11:55 par jaja17

» Resident Evil 5
Sam 23 Jan - 11:40 par jaja17

» LEFT 4 DEAD
Sam 23 Jan - 11:18 par jaja17

» Prototype
Sam 23 Jan - 10:49 par jaja17

» Samsung : Le nouveau Corby sera moins cher
Mer 20 Jan - 11:51 par BOCH

» Michael Jackson : « Another Day » nouveau titre inédit
Lun 4 Jan - 18:39 par BOCH

» Flash Forward - Série 2010 - saison 1 VOSTFR
Sam 2 Jan - 14:49 par BOCH

» INFOSPORT 2010
Ven 1 Jan - 17:47 par BOCH

Publicité
Publicité
Partager les sujets de som-saif
Partager

patho gynécologie; Prolapsus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

patho gynécologie; Prolapsus

Message  zikOsViOlOniSte le Ven 6 Nov - 0:23

Prolapsus





RappeL anatomique; Le plancher pelvien :





Comment les organes peuvent-ils descendre?


Ce sont les organes contenus dans le bassin (la vessie, le rectum, l’utérus, et le vagin) qui sont concernés par le prolapsus. Normalement, ce sont les ligaments et les muscles du bassin, appeléspérinée ou plancher pelvien, qui les soutiennent.

Mais ces derniers peuvent se distendre et se relâcher. Les organes ne sont alors plus correctement maintenus à leur place et descendent. Dans les cas les plus graves, ils peuvent même sortir du corps par les voies naturelles
.


CliC pour voir la videO





La vessie, le rectum, l'utérus, ou l'intestin grèle concernés




Il existe plusieurs cas de prolapsus :
• Le cystocèle qualifie la descente de la vessie. C'est le plus fréquent. Chez les femmes, la vessie descend dans le vagin, chez les hommes, elle descend au-delà du périnée.
• L’hystéocèle est la descente de l'utérus dans le vagin.
• Le rectocèle correspond à la descente du rectum dans le vagin, chez les femmes. Chez l’homme, il descend à travers les muscles de soutien. Il est plus courant chez les femmes : seul un rectocèle sur neuf touche l’homme.
• L’elytrocèle, beaucoup plus rare, est la descente de l'intestin grêle.


CliC pour voir la videO




Principal responsable : le relâchement des muscles


La plupart du temps, le prolapsus se manifeste par une gène au niveau du bas-ventre, une sorte de pesanteur ou des troubles urinaires. Il est possible également de ressentir comme un corps étranger dans son bas-ventre. Ces signes sont accentués par la toux, l'effort, le port de charge lourde...
Le relâchement des muscles du périnée et des ligaments de soutien s'explique par plusieurs phénomènes. Les efforts répétés en sont une cause fréquente. Une intervention chirurgicale peut également affaiblir le périnée. Plusieurs grossesses ou l'utilisation de forceps distendent aussi le périnée et favorisent donc les prolapsus. La ménopause, enfin, s'accompagne d'une chute d'hormones, les œstrogènes, qui jouent un rôle important dans l'élasticité des tissus.


CliC pour voir la videO




Premier traitement : la prévention


La prévention est le premier traitement contre le prolapsus. Pour cela, lors de l’accouchement, il est préférable de subir une épisiotomie pour éviter la distension excessive du périnée. Après l’accouchement, la rééducation périnéale qui renforce les muscles périnéaux est indispensable. En cas d'opération, les parois doivent être soigneusement suturées. Enfin, à la ménopause, un traitement hormonal peut être proposé.

Quand au traitement en lui-même, plusieurs choix sont possibles :

Pour les femmes âgées, il est possible de poser un anneau appelé pessaire, au fond du vagin pour empêcher sa descente. De moins en moins utilisé, il nécessite des soins d'hygiène car il augmente les risques d'infection.



Chirurgie : retendre les organes






La chirurgie est la solution ultime. Elle consiste à retendre la paroi de l'organe qui descend, grâce à un filet installé entre l'organe et une vertèbre. Pour cela, il existe deux possibilités : passer par les voies naturelles, dites basses, ou utiliser la cœlioscopie.
Cette dernière solution a de très bons résultats tout en diminuant les douleurs qui suivent l'opération. Elle s'adresse particulièrement aux femmes jeunes qui ont une activité sexuelle, mais également aux les femmes âgées, car elle offre une meilleure précision dans la pose du filet. La cœlioscopiediminue donc les risques de récidives.

Ci-dessous, le déroulement d’une cœlioscopie pour corriger un prolapsus. Attention, ce sont des images de chirurgie qui peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes.


CliC pour voir la videO





Prolapsus : quels sont les signes chez l'homme ?




Comment un prolapsus se manifeste-t-il chez un homme ?

CliC pour voir la videO





Prolapsus : quelle sexualité après l'opération ?




Après une opération d’un prolapsus, j’ai perdu toute sensibilité et excitation sexuelles. Que dois-je faire ?

CliC pour voir la videO



zikOsViOlOniSte

Messages: 5
Date d'inscription: 22/09/2009
Age: 25
Localisation: tunis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum